‘Kill your darlings’ et 5 autres conseils pour la création de podcasts

Friday, September 17, 2021

Ces 18 derniers mois, le membre Custo SPYKE s’est allié à l’agence de radio et de musique Studio Helsinki pour produire la série podcast The 1,5 Meter Sessions. L’aventure a inspiré Head of Content Bart Lombaerts à formuler 6 conseils en or pour qui veut se lancer dans le podcasting.

1. Strategy first

Jetez un œil sur l’offre abondante de podcasts et vous le saurez illico : on peut podcaster à propos de n’importe quoi. Surtout, ne le faites pas. Si vous créez un podcast, pesez ce projet au regard de votre stratégie. Veillez à ce que le contenu et l’approche cadrent dans vos objectifs d’affaires et marketing. The 1,5 Meter Sessions sont un format typiquement journalistique, dans lequel nous réalisons des interviews approfondies et mettons en perspective le récit derrière l’actualité. Dans ce cadre, nous aimons couvrir des thèmes comme le marketing, la durabilité et l’innovation. Ce choix se marie à merveille avec le positionnement stratégique de SPYKE en tant qu’agence journalistique de marketing de contenu.

2. Créez une série de podcasts

Chez SPYKE, quand la pandémie s’est déclarée dans toute sa violence, nous avons voulu rapidement mettre le doigt sur la plaie économique. Dans le premier épisode des 1,5 Meter Sessions, nous avons invité Véronique Goossens (Belfius) et le professeur d’économie Johan Lambrecht (KULeuven). Les discussions avaient beau être des plus captivantes, nous avons immédiatement réalisé que l’impact d’un seul épisode serait minimal. En même temps, nous avons constaté qu’au niveau contenu nous pouvions développer un tas de récits sur base de cet épisode initial. Ce n’est donc pas un hasard si la plupart des exemples de bon podcasting ont fonctionné en séries. En tant qu’entreprise, créer un podcast isolé n’a généralement qu’une portée très limitée. Si vous cherchez à investir dans des podcasts, il vaut mieux opter pour une série de cinq à dix épisodes. C’est le seul moyen de vous construire un public qui vous écoutera, partagera et soutiendra de manière récurrente. 

3. Choisissez de bons orateurs, tant au niveau contenu que verbal

Cela peut sembler évident, mais le plus grand piège du podcasting est incontestablement un invité barbant. Veillez à créer un contenu puissant et inspirant, et donc à attirer les ‘bons’ orateurs, dans tous les sens du terme. Bien sûr que vous pouvez trouver des gens avec une histoire intéressante, mais sera-t-on aussi capable de bien la raconter ? Si, toutes les dix secondes, l’animateur doit tirer les vers du nez de l’invité, vous n’aurez pas un bon podcast. Vérifiez donc bien, à l’avance, si un hôte est capable de développer son récit dans le studio. Si ce n’est pas le cas, une préparation plus minutieuse pourra parfois déjà remédier à ce problème.

4. Ne négligez pas le son

De nos jours, tout le monde est capable de faire un enregistrement audio, mais rares sont ceux qui sont en mesure d’enregistrer un son professionnel. Sur ce point, le contenu audio se laisse parfaitement comparer au contenu écrit : tout le monde est capable de taper un texte sur un clavier, mais ça n’en fait pas encore un bon article. La même chose vaut pour l’audio. Pour les 1,5 Meter Sessions, nous avons énormément apprécié le soutien que nous a apporté Studio Helsinki. Grâce à cette agence de radio et de musique, les 1,5 Meter Sessions se sont forgées une identité audio propre et chaque séance a été enregistrée de façon professionnelle. Dans un studio. Peut-être est-ce bien là le point clé à retenir pour qui se lance dans le podcasting : les parasites, bruits de fond ou autres éléments auditifs dérangeants poussent les auditeurs à décrocher.

5. Une bonne promo est un must

Il est agréable de constater que le podcasting est un média qui jouit d’une belle fidélité d’écoute. Proposez des contenus solides et les gens s’abonneront assez facilement et recevront automatiquement le prochain épisode. Vous construirez ainsi très rapidement une audience, mais il reste important de continuer à vous retrousser les manches à chaque nouvel épisode. Chacun d’eux doit dès lors aller de pair avec un mini plan média. Annoncez à chaque fois les nouvelles sorties via vos propres canaux. Pour les 1,5 Meter Sessions, il s’agissait de nos médias sociaux, de notre newsletter et de relations publiques. En earned media, des articles dérivés ont par exemple été hébergés sur le site Web de Bloovi à plusieurs reprises.

6. Kill your darlings

Comme nous l’avons indiqué ci-dessus, il est préférable de créer une série de podcasts plutôt qu’un seul épisode, mais il faut aussi oser clore la série. Les 1,5 Meter Sessions ont été géniales à réaliser, parce qu’elles ont su mettre le doigt sur la plaie de bon nombre de secteurs. Cela a permis à SPYKE d’expliquer ce que faisait la pandémie avec le marketing, la durabilité et l’innovation. Il est vrai que le COVID-19 n’est pas près de disparaître, mais lorsque le contexte change peu à peu et que l’économie se redresse dans de nombreux secteurs, le risque d’épuiser l’idée derrière le podcast est imminent. Nous avons dès lors décidé de clore la série podcast avec des récits issus des secteurs culturel et événementiel. Cela demande un  brin de courage de tout créateur de podcast, mais trouver le bon timing ‘to kill your darlings’ fait partie intégrante d’un podcasting de qualité.

Newsletter

Intéressé par les nouvelles tendances du marketing du contenu? Inscrivez-vous et recevez notre lettre d'information dans votre boîte mail.