Le livre de… Valérie Smets

Tuesday, February 9, 2021

Valérie Smets est Art Director chez JaJa. Ce n’est donc pas un hasard si c’est une mordue du web design et de la usability. Dans sa liste de lecture figure le classique  ‘Don’t Make Me Think’ de Steve Krug, traduit en français sous le titre de ‘Zéro prise de tête’.

Quel est le sujet du livre ?

‘Don’t Make Me Think’ a été publié pour la première fois en 2000, mais il a depuis connu plusieurs mises à jour. Moi, j’ai lu ‘Don’t Make Me Think, Revisited’.

Ce livre parle des principes de base de la usability, la facilité d’utilisation, dans la conception Web. Comment transformer une expérience en ligne en une expérience intuitive ? Deux éléments sont cruciaux : l’efficacité du design et sa facilité d’apprentissage. Krug entend par là l’effort qu’il faut fournir pour trouver son chemin et le degré de facilité à le retenir. 

Qu’un design soit utile, agréable ou séduisant relève, selon lui, davantage du marketing. Je dois dire que je le suis là-dedans. Il s’agit de décisions qui précèdent le processus de conception. Cela fait partie du briefing. Lorsqu’on élabore un design, il convient donc d’évaluer s’il répond bel et bien à ce qu’on a voulu faire. Il faut aussi constamment veiller à l’efficacité et la facilité d’apprentissage.
Pour y parvenir, Krug martèle l’importance du testing. L’utilisation du Web est en effet quelque chose de particulièrement individuel. Il faut à tout prix éviter de se prendre pour la norme.

Que signifie ce livre pour vous ?

Cette nouvelle édition est sortie en 2013, soit il y a des lustres en termes de web design. Si elle est cependant toujours actuelle, c’est parce que, lorsqu’il s’agit de usability, il ne s’agit pas de technologie, mais bien de comportements humains.
En ce moment, je lis d’ailleurs ‘Thinking, Fast and Slow’ de Daniel Kahneman. Le livre permet de mieux saisir le comportement humain et la façon dont les gens opèrent des choix. Il est très intéressant d’en apprendre plus sur la mesure dans laquelle nous agissons en pilote automatique, aussi dans le cadre de la usability.

Moi-même, je suis issue du print et un ‘deep dive’ dans la conception en ligne, c’est donc toujours bon à prendre. Bien sûr, bon nombre de principes de conception sont universels : faites que ce soit ‘scannable’, instaurez une hiérarchie, … La grosse différence, c’est qu’en ligne on ne se trouve pas entre deux pages de couverture. 

Qu’est-ce que le livre a changé pour vous ?

Je retiens deux images : celle qu’il peint du produit et celle de l’utilisateur. Il conseille de voir le produit comme un ‘Mensch’, comme une personne intègre pour ainsi dire. Je trouve ça une vision intéressante. Faites-le et vous tiendrai automatiquement compte de tout ce qui se rapporte à la facilité d’utilisation.  Vous vous mettrez à regarder l’utilisateur d’un œil empathique.

« A web user is like a shark. He has to keep moving, or else he’ll die », dit l’auteur. Là où nous on pense ‘littérature intéressante’, la réalité est plutôt ‘filer devant un panneau publicitaire à du 100 à l’heure’, pour le dire avec ses mots. Il faut donc veiller à ce que, en tout temps, la navigation soit claire et univoque. Ou si je transpose cela vers le marketing de contenu : comment, avec votre design, lever un maximum d’obstacles pour que les gens trouvent leur chemin vers le contenu avec un maximum d’aisance.

Quelle est votre citation favorite ?

Le livre est vraiment écrit de façon amusante et il contient une foule de citations mémorables. Si je dois quand même en choisir une, ce sera la suivante :

« Just when you think you’re done, a cat floats by with buttered toast strapped to its back. »

Ici, Krug nous parle d’accessibilité. Avec cette citation, il nous dit que tenir compte de l’accessibilité est encore (trop) souvent perçu comme une demande de l’impossible : combiner l’esthétique et l’accessibilité. Cependant, rendre votre design accessible fait justement partie de votre design, ‘because it’s the right thing to do’.

L’idée du chat avec ce toast attaché sur le dos est née comme solution au problème du toast qui tombe toujours sur le côté beurré. J’adore l’imagination sauvage qui s’exprime à travers elle. Cela révèle la zone de tension propre à la conception : tenter de réunir différents mondes pour apporter une solution.

Suivez Valérie Smets

Achetez le livre (en français) ou commandez-le chez votre libraire.

Newsletter

Intéressé par les nouvelles tendances du marketing du contenu? Inscrivez-vous et recevez notre lettre d'information dans votre boîte mail.